Le management participatif ou « prise de décision participative » est un concept qui n’est pas nouveau.

De plus en plus d’entreprises font ce choix de gestion afin d’améliorer l’environnement de travail et l’implication de leurs employés. En quoi consiste le management participatif et comment pouvez-vous le mettre en place ?

Nous faisons la lumière sur ce sujet.

Le management participatif : une méthode de gestion moderne

En quoi consiste cette méthode ? Définition du management participatif

La gestion participative est une méthode utilisée par les managers qui comprennent l’importance des employés pour l’équilibre de leur entreprise. Dans cette forme de gestion, les employés sont impliqués dans le processus décisionnel. Comme ce sont les personnes qui interagissent avec les clients et sont souvent « sur le terrain », leur avis et leurs idées sont particulièrement pris en considération dans la gestion participative.

De nombreuses organisations ont utilisé ce mode de gestion sur le marché pour garder une longueur d’avance sur la concurrence puisqu’il agit comme un EVP (Employee Value Proposition). Les employés sont invités à proposer des idées et des réflexions novatrices pour aider l’entreprise à réussir.

Quels sont les avantages du management participatif ?

Le management participatif est un facteur important de motivation pour les employés qui les encourage pour aider à atteindre les objectifs de l’entreprise.

Les employeurs et les employés récoltent tous les deux les fruits de la mise en œuvre de cette méthode de gestion.

En effet, les employés valorisés sont davantage engagés et travaillent plus efficacement et les employeurs assistent au développement et à la réussite de leur entreprise. Un style de management participatif offre plusieurs avantages à tous les niveaux de l’organisation.

En créant un sentiment de valeur au sein de l’entreprise, le management participatif encourage un sentiment de fierté et motive les employés à améliorer leur productivité et à atteindre leurs objectifs.

Il stimule également l’intelligence collective qui permet l’émergence d’idées (parfois émises par des personnes qui ne se seraient jamais exprimées dans un autre contexte de management).

De plus, les problèmes et les domaines à améliorer sont traités de manière plus pertinente lorsque les équipes directement concernées peuvent s’exprimer.

Vous remarquerez également, si vous optez pour un style de management participatif, que les employés sont plus ouverts au changement que dans des situations où ils n’ont pas leur mot à dire. Les changements sont appliqués et adoptés plus efficacement lorsque les employés peuvent donner leur avis et contribuer à la prise de décision.

Inconvénients du management participatif

Obtenir un consensus de toutes les personnes concernées peut s’avérer compliqué et prend du temps. C’est du temps pendant lequel un membre de l’équipe ne peut pas se concentrer sur son activité principale. Si la sphère de décision est réduite, ce processus est moins chronophage.

De même, lors de situations d’urgence, le management participatif peut s’avérer être un frein à la réactivité et peut risquer d’avoir des conséquences.

Enfin, le management participatif implique plus de responsabilités pour le travailleur. C’est à lui d’assumer la responsabilité d’éventuelles erreurs ce qui représente une source de stress supplémentaire. Dans d’autres styles de management, la responsabilité repose sur le supérieur hiérarchique.

Mise en place du management participatif

La mise en œuvre d’un management participatif ne fonctionne que si tous les collaborateurs sont impliqués et adhèrent au projet. En effet, le management participatif repose sur l’idée de consensus.

Évaluer la situation actuelle sonder vos employés

Un bon moyen de recueillir des idées et des sentiments est de soumettre tous les membres à une enquête sur le climat ou sur le fonctionnement de l’entreprise. Dans une petite entreprise, avoir une réunion ouverte sur le sujet peut être un moyen efficace d’entendre ce que tout le monde pense. Encouragez les commentaires des employés pour permettre à chacun d’apporter sa contribution.

Abordez tous les sujets et faites un état des lieux de l’entreprise telle qu’elle est gérée actuellement.

Créez un climat de confiance et un esprit d’équipe

Lorsque la gestion participative est mise en place dans une entreprise, cela signifie généralement qu’il y aura plus de communication et de rassemblements. Parfois, le temps de bureau est augmenté et des réunions sont programmées.

Mieux connaître personnellement votre équipe et les encourager à partager davantage grâce à des espaces confortables dans l’entreprise ou des événements de team building peut aider à atténuer le stress et à améliorer le climat de travail.

Responsabilisez les employés pour les impliquer davantage

En plus de leur permettre d’exprimer leurs idées et de considérer réellement, mettez vos employés face à des problématiques afin de les laisser les gérer les conflits internes et externes, et y apporter une solution durable.

Impliquez votre équipe pour trouver des idées et les concrétiser. Donner aux employés la possibilité d’apporter leurs propres idées les rend plus engagés dans leur travail. Des séances de brainstorming et des réunions régulières où les idées sont discutées peuvent encourager ceux qui veulent s’impliquer à prendre part à la discussion. La direction devrait encourager ces réunions pour accroître l’engagement des employés.

Le management participatif met l’accent sur le développement des compétences de chacun. Il s’agit d’un processus d’accomplissement professionnel et d’amélioration continue au bénéfice de l’entreprise. Il vous permet de retenir vos talents recrutés et de les immerger complètement dans la politique de l’entreprise.

Vous souhaitez mieux retenir les talents et favoriser la motivation au sein de vos équipe ? OpenTransition peut trouver pour vous le meilleur manager de transition pour implémenter le management participatif dans votre entreprise.

 

Recrutement de manager de transition