Les nouveaux défis à relever pour les entreprises sont de plus en plus importants et nombreux.

Beaucoup de ces défis engendrent des transformations parfois profondes, et bien entendu, la fonction financière n’échappe pas à cette règle. Comment mener à bien concrètement, la transformation financière de votre entreprise ? Voici nos conseils pour une transformation proactive, efficace et pérenne.

Faites un audit précis de vos besoins et objectifs

Pour opérer une transformation en finance, il faut commencer par déterminer avec précision ce qu’il faut changer, et pourquoi. Un audit précis et approfondi est donc la première étape incontournable à mettre en place. Grâce à cet audit, vous pourrez ensuite déterminer quelles actions à mettre en place, dans quel ordre, et surtout quels objectifs sont à atteindre par le biais de ces actions.

Exemples d’actions financières à mettre en place

Même optimisée, la transformation financière de votre entreprise nécessitera probablement des investissements en immobilisations, pour lesquels il sera intéressant de recourir à un emprunt MLT (moyen long terme). Lors des négociations, restez vigilant sur les covenants et autres clauses à placer dans le contrat, et si c’est pertinent, d’y ajouter un affacturage déconsolidant.

Si votre entreprise possède des filiales, mettre en place un cash pooling vous permettra de centraliser le pilotage de la gestion de trésorerie du groupe, tout en optimisant les frais financiers et la gestion des risques.

Transformation des finances : IT, digitalisation et innovation

La transformation de la fonction financière d’une entreprise passe désormais aussi par un état des lieux de sa stratégie en matière d’IT et de digitalisation. Comme pour ses autres services (techniques, opérationnels etc.), l’entreprise doit savoir rester à la pointe de l’innovation tout en maîtrisant ses coûts et en ayant des outils qui restent adaptés à ses besoins.

Une stratégie de transformation financière doit donc également intégrer la dimension informatique et technologique, avec l’aide si besoin des directeurs informatiques et techniques concernés.

 

La sécurité, élément primordial de la transformation financière

Toute digitalisation comporte une dimension sécuritaire incontournable. Les entreprises subissant des cyberattaques, notamment au niveau de leurs services financiers, sont malheureusement de plus en plus nombreuses.

Avec un stockage et des échanges importants de données sensibles, toute transformation technologique doit s’accompagner d’une optimisation de la sécurité des outils mis en place et de leur utilisation.

Veille en temps réel et comité de performance

Selon une étude sur le pilotage de la performance publiée en juin 2020 par le cabinet EY Consulting, plus d’une personne interrogée sur deux a identifié que les principaux freins à l’évolution et l’efficacité du pilotage des performances financières sont :

  • La complexité des outils utilisés;
  • Les difficultés rencontrées pour collecter des données en temps réel.

Pour 63% d’entre eux, améliorer le pilotage du comité de performance doit aussi passer par une amélioration des échanges entre les équipes financières et opérationnelles.

Face à ces constats, le comité de performance qui sera chargé du pilotage des performances financières pendant et après la transformation des finances de l’entreprise devra :

  • Mettre en place des outils qui soient les plus simples possibles à exploiter, tout en répondant à tous les besoins de l’entreprise, pour un pilotage de la gestion de trésorerie à court et moyen terme qui soit efficient et optimisé;
  • Mettre en place des process de reporting et de communication efficaces entre les équipes.

Cela peut passer par une adaptation et une amélioration des process et outils déjà en place dans l’entreprise, ce qui permet, quand c’est possible, de réaliser des économies sur les investissements et moyens supplémentaires qu’il pourrait, le cas échéant, être nécessaire de mettre en œuvre.

Transformation de la fonction financière : L’exemple d’Engie

Le cas d’Engie est un très bon exemple de transformation profonde réussie de son organisation financière. Après un diagnostic approfondi des stratégies et process financiers lancé fin 2015, le géant de l’énergie a opéré une refonte avec deux objectifs certes basiques, mais essentiels : réduire les coûts et améliorer l’efficacité.

Pour cela, l’entreprise a commencé par simplifier la structure hiérarchique du pôle financier du groupe, pour miser ensuite le renforcement de ses centres de services partagés, pour des process plus collaboratifs, ainsi que la mise en place d’un réseau social pour une communication facilitée et un partage d’informations plus fluide.

Le réseau social est également agrémenté d’une chaîne vidéo dédiée aux projets et aux innovations menées au sein de l’entreprise par des collaborateurs ou des équipes. Le pilotage s’est également enrichi de questionnaires réguliers envoyés aux collaborateurs des services financiers du groupe.

Enfin, loin de se cantonner aux seuls aspects financiers, le groupe Engie a axé sa transformation financière autour de trois grands axes, impliquant les talents (ressources humaines, les processus et les outils utilisés.

 

Réussir à mettre en place et à pérenniser une transformation financière efficace passe par une préparation approfondie en amont. Il est également essentiel de penser à y intégrer tous les éléments liés directement ou indirectement à la fonction financière de l’entreprise (ressources humaines, services IT, service communication etc.). C’est aussi la raison pour laquelle les stratégies qui portent le plus leurs fruits sont celles basées sur des démarches collaboratives.

Restructuration d'entreprise - bouton