Les entreprises sont aujourd’hui amenées à opérer des changements de plus en plus nombreux et de plus en plus fréquents, qu’il s’agisse de changements de structure, de fonctionnement, de stratégie, de modèle économique etc.

Ces changements répondent à de nouveaux défis généralement liés à la compétitivité d’une entreprise sur son marché.

Or tout changement, pour qu’il soit réussi, efficace, et bénéfique pour l’entreprise, doit s’accompagner d’un management adapté. Cette conduite du changement répond ainsi à des enjeux-clés incontournables. Quels sont ces enjeux ? Quel processus mettre en place et quels outils utiliser pour une conduite du changement réussie ?

Les enjeux de la conduite du changement

Conduite du changement et ressources humaines

Selon le baromètre sur l’accompagnement humain du changement publié par l’IFOP en mai 2016, les salariés considèrent les changements qu’ils vivent au sein de leur entreprise comme :

  • Nécessaires pour 78% d’entre eux ;
  • Ayant du sens pour 70,4% d’entre eux ;
  • Stimulants pour 64,5% d’entre eux ;
  • Positifs pour 62,2% d’entre eux ;
  • Efficaces pour 55,2% d’entre eux.

La moitié des salariés interrogés pensent également que ces changements sont trop fréquents et inquiétants.

Ainsi, même si les changements dans l’entreprise sont perçus comme utiles voire nécessaires, leurs impacts sur l’entreprise et surtout sur ses salariés ne sont pas toujours bien compris.

L’un des enjeux majeurs de la conduite du changement est donc d’ordre psychologique et social. En clair, pour qu’un changement, quel qu’il soit, soit efficace, il faut qu’il soit accepté et intégré par tous les collaborateurs.

De même, réussir la conduite d’un changement dans l’entreprise aura un impact positif sur la marque employeur de l’entreprise, et sa compétitivité sur le marché de l’emploi.

Économie et compétitivité

Les entreprises sont toutes, sans exception, amenées à vivre des changements importants, étant donné que leur environnement est en évolution constante, et ce quel que soit leur secteur d’activité.

La conduite du changement répond à un besoin fort de maintien de compétitivité, sur le plan économique, marketing, et sur le plan humain, comme évoqué plus haut. Plus qu’un simple processus pour gérer un changement, la conduite du changement doit, à terme, être pleinement intégrée à la culture de votre entreprise.

Le processus de la conduite du changement : le modèle de Kurt Lewin

Il existe plusieurs méthodes pour définir votre processus de conduite du changement. Le plus fréquemment utilisé est le modèle de Kurt Lewin, chercheur en psychologie sociale qui a, entre autres, étudié de manière approfondie la dynamique des groupes en milieux professionnels. C’est un modèle simple et efficace, facile à implémenter, qui s’articule autour de trois étapes clés :

L’étape « Unfreeze » ou dégel

C’est la première étape qui consiste à communiquer avec vos collaborateurs sur le changement qui s’apprête à être opéré. Soyez le plus transparent possible, et mettez en avant les avantages d’un tel changement à la fois pour l’entreprise et pour les salariés, en expliquant en détail en quoi ce changement est indispensable.

Lors de cette étape, vous verrez probablement apparaître des résistances, qu’il vous faudra lever avec pédagogie.

L’étape « Change » ou changement

Il s’agit de la phase concrète de transformation, au cours de laquelle les collaborateurs verront certaines de leurs habitudes disparaître pour laisser la place à d’autres. Si l’étape précédente « d’unfreeze » a été bien menée, cette étape de changement devrait se dérouler sereinement.

L’étape « Refreeze » ou gel

Cette dernière étape a pour but d’ancrer les changements apportés dans les routines de chacun, afin qu’ils deviennent naturels pour tous et s’intègrent parfaitement dans le fonctionnement de l’entreprise et dans sa culture.

Réussir la conduite du changement : les outils indispensables

Pour une conduite du changement réussie, vous devrez réaliser un suivi de son évolution. Logiciels, indicateurs, voici une liste non exhaustive d’outils qui peuvent accompagner la conduite du changement et en optimiser l’efficacité :

  • Les logiciels de gestion de projet
  • Les logiciels dédiés à la conduite du changement
  • Les outils de gestion des tâches
  • La mesure de l’engagement des collaborateurs
  • Un plan de communication
  • Le diagramme des champs de force de Lewin : indicateur servant notamment à identifier les blocages au changement et les solutions pour les lever.
  • La courbe de deuil : pour optimiser votre processus de conduite du changement en tenant compte des aspects émotionnels et psychologiques

Opérer une conduite du changement dans l’entreprise est assez similaire à une gestion de projet. Il faut commencer par faire un diagnostic des besoins, des forces et des points à améliorer, afin d’établir une stratégie viable. C’est un processus incontournable, grâce auquel le changement ainsi opéré s’inscrira dans la durée et verra son efficacité optimisée.

 

Livre blanc covid