Lorsqu’une organisation est en difficulté financière, une restructuration financière de l’entreprise est un processus par lequel celle-ci réorganise ses activités, ses finances et sa structure de capital afin d’améliorer sa situation financière et de surmonter ses difficultés économiques.

Il s’agit d’une étape critique dans la vie d’une entreprise qui nécessite une planification minutieuse et une prise de décision éclairée. Voici les étapes à suivre pour construire la restructuration financière de votre entreprise.

Analyser et définition de la stratégie de restructuration financière de l’entreprise

Analyse de la situation financière et opérationnelle

Tout d’abord, il convient de réaliser une analyse de la situation financière de l’entreprise. Pour cela, les dirigeants doivent collecter et analyser les données financières et opérationnelles de l’entreprise. La répartition du chiffre d’affaires et des coûts, les flux de trésorerie, les dettes et les créances ainsi que les ratios sont autant d’informations à prendre en compte pour définir les objectifs. Il est également important d’analyser le marché dans lequel opère l’entreprise afin de pouvoir définir des perspectives financières.

Définition des objectifs

De cette analyse, les dirigeants doivent définir les objectifs à atteindre par l’entreprise. Ceux-ci dépendront de la situation de l’entreprise. Peut-être que les coûts doivent être baissés ou que l’effort commercial doit être accentué. Peut-être aussi que le niveau de dettes est trop important et qu’il faudrait la rééchelonner. Peut-être que les conditions de paiement des fournisseurs et des clients mettent à mal le niveau de trésorerie. Les objectifs qui découleront de cette analyse doivent être mesurables, réalistes et cohérents avec la stratégie de restructuration financière de l’entreprise.

Élaborer un plan de restructuration

Pour atteindre les objectifs fixés pour la restructuration financière, il convient de définir un plan. Pour cela, il est important d’impliquer les parties prenantes afin d’obtenir des propositions réalistes émanant directement de l’opérationnel.

Par exemple, si l’un des objectifs est de baisser les coûts, le directeur des achats peut proposer une renégociation des tarifs d’approvisionnement. Si les difficultés concernent la trésorerie, le responsable des ventes peut proposer de réduire les délais de règlement clients ou encore de céder des actifs inutiles. À partir de ces propositions, l’entreprise va établir son plan de restructuration avec des mesures chiffrées, des échéances et en répartissant les tâches.

La mise en place du plan de la restructuration financière de l’entreprise

Appliquer le plan

Une fois le plan défini, il convient de le mettre en œuvre. Il s’agit souvent de changements stratégiques qui peuvent être importants et compliqués à mettre en œuvre. Il est donc important que le management fasse preuve de leadership et de communication.

Dans l’idéal, il est utile d’intégrer dès le début du process de restructuration un manager du changement (change manager) afin de piloter le plan à mettre en place.

Suivre et ajuster continuellement

Le management doit suivre attentivement l’avancement de chaque action de la restructuration financière de l’entreprise et s’assurer que les délais et les objectifs sont respectés. Cela implique de mettre en place des mécanismes de suivi et d’évaluation pour évaluer régulièrement les progrès réalisés. Il s’agit généralement d’indicateurs qui auront été définis lors de la phase de planification.

Si nécessaire et en fonction des évaluations, les managers devront apporter des ajustements dans le plan en gardant toujours en ligne de mire les objectifs à atteindre.

Gérer le changement

Le rôle du manager

Le management joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre du plan de restructuration financière. Il devient le leader à suivre au cours de cette phase importante dans la vie de l’entreprise. Ce dernier va allouer les différentes ressources (humaines, financières et technologiques) pour atteindre les objectifs. Il va également assurer le suivi et l’ajustement du plan en fonction des résultats. Enfin, il sera l’interlocuteur privilégie des différentes parties prenantes de l’entreprise.

Le management et une gestion efficace de cette phase sont cruciaux pour garantir une restructuration réussie et durable. Ainsi, il peut être conseillé de se faire accompagner d’un cabinet de transition ou d’un manager du changement.

Communication transparente

Tout au long du processus de la restructuration financière de l’entreprise, il est essentiel de maintenir une communication transparente avec toutes les parties prenantes concernées. Cela implique d’informer régulièrement les employés, les actionnaires, les créanciers et les fournisseurs sur l’avancement de la restructuration et les résultats obtenus. Une communication claire et honnête permet de maintenir la confiance et de minimiser les incertitudes et les résistances.

Mettre en place une restructuration financière au sein de son entreprise implique de définir des objectifs et un plan pour les atteindre. Pour orchestrer cette réorganisation, le manager et la conduite du changement occupent une place primordiale pour la réussite de celle-ci. Il est donc important de faire appel à un cabinet de management du changement si les compétences ne sont pas disponibles en interne.

 

Telecharger livre blanc management de transition